banner
Maison / Nouvelles / La Turquie resserre la vis du boom du crédit avec de nouvelles règles de prêt
Nouvelles

La Turquie resserre la vis du boom du crédit avec de nouvelles règles de prêt

Jul 11, 2023Jul 11, 2023

(Bloomberg) — La banque centrale turque a mis en place de nouvelles mesures pour réduire les dépenses par carte de crédit et limiter les prêts à certaines industries, alors qu'elle s'appuie sur un resserrement détourné pour maîtriser l'inflation sans faire s'effondrer l'économie.

Les plus lus sur Bloomberg

La Chine remplace son ministre des Affaires étrangères après une mystérieuse absence

« Nous avions tort » : Wilson de Morgan Stanley propose des actions Mea Culpa

Twitter se transforme en X prêt à tuer des milliards en valeur de marque

Musk explique pourquoi il supprime le nom de Twitter et le logo emblématique de l'oiseau

Qui souhaite maintenir les tarifs de randonnée et qui ne le souhaite pas ? Décrypter les vues de la Fed

Quelques jours après une deuxième hausse des taux d'intérêt qui n'a pas répondu aux attentes, les décideurs politiques ont annoncé des changements de règles qui rendront plus coûteux pour les consommateurs l'utilisation de cartes de crédit pour les retraits d'espèces. La banque centrale impose également une limite de croissance plus stricte aux prêts automobiles et à certains crédits commerciaux, selon son annonce mardi.

Les prêts à l’exportation et à l’investissement, entre autres, seront exemptés des restrictions. La banque centrale a décrit les mesures concernant l’utilisation des cartes de crédit comme faisant partie d’un effort visant à « contrôler l’inflation et équilibrer la demande intérieure ».

Le défi pour la Turquie est de savoir comment freiner l’inflation qui est encore proche de 40 % tout en continuant à accorder des crédits à certaines parties d’une économie de 900 milliards de dollars, à moins d’un an des élections locales. Alors qu'une crise du coût de la vie ravageait la Turquie l'année dernière, les dépenses par carte de crédit ont atteint un niveau record comme alternative aux emprunts bancaires à des taux beaucoup plus élevés.

Ce que dit Bloomberg Economics...

« Nous nous attendons à ce que les plans actualisés de la Banque centrale de la République de Turquie visant à soutenir le resserrement monétaire via des outils alternatifs se traduisent par une hausse des taux débiteurs. C’est une bonne nouvelle, car cela se traduit par un nouveau resserrement et pourrait contribuer à inverser l’anomalie des taux débiteurs inférieurs aux taux créditeurs. La mauvaise nouvelle est que les mesures restrictives ne sont pas transparentes par rapport à une augmentation du taux directeur.»

— Selva Bahar Baziki, économiste. Cliquez ici pour en lire plus.

Sous la direction du nouveau gouverneur Hafize Gaye Erkan, la banque centrale a augmenté les coûts d'emprunt officiels de 9 points de pourcentage tout en choisissant également de procéder à un certain resserrement monétaire au moyen de mesures alternatives. Son taux de référence est désormais à 17,5%, encore profondément négatif une fois ajusté des prix.

Bloomberg Economics estime désormais que l'inflation à la consommation terminera l'année à 55 %, contre 47 % annoncé précédemment.

Erkan présentera jeudi son premier rapport sur l'inflation, date à laquelle elle devrait procéder à des révisions significatives à la hausse des prévisions de la banque centrale. Sa projection actuelle d’inflation pour la fin de l’année est de 22,3 %.

Le ministre des Finances Mehmet Simsek a qualifié les dernières mesures de "conformes à l'objectif d'améliorer la balance des paiements de notre pays, de réduire les déficits publics et de réduire l'inflation".

Simsek – qui, comme Erkan, est un vétéran de Wall Street – a déclaré sur Twitter que la Turquie « continuera à canaliser ses ressources limitées vers les exportations et les investissements ».

(Mises à jour avec commentaire de Bloomberg Economics)

Les plus lus de Bloomberg Businessweek

Le boom de l’acier inoxydable déchire une région minière sud-africaine

Pas de tests, pas d'inspections : des collyres contaminés ont aveuglé et tué des Américains

WeightWatchers mise tout sur les médicaments contre l'obésité

Ce prétendu manifeste de la mafia ne résiste pas à une recherche Google

L'exploitation de l'entrepôt d'Amazon, en proie à des blessures, est jugée

©2023 Bloomberg LP